DÉFINITION ET COMPÉTENCES

Le Comportementaliste Praticien (MC) est avant tout un professionnel avisé qui s’appuie sur des connaissances en sciences des animaux comme l’écologie, l’éthologie, la biologie, la psychologie, la sociologie, la physiologie, en plus de connaître les fondamentaux des apprentissages. À l’aide de ces compétences, le Comportementaliste Praticien (MC) analyse méthodiquement les comportements développés entre l’humain et l’animal ainsi qu’entre animaux, en vue de favoriser une saine cohabitation dans leur milieu, suivant la nature des espèces.

     Le Comportementaliste Praticien (MC) est amené à agir auprès de communautés qui cohabitent avec les animaux, auprès de propriétaires ou de gardiens d’animal, ou encore directement auprès de l’animal lui-même, afin d’évaluer ou de modifier son comportement.

     Le Comportementaliste Praticien (MC) possède les compétences requises pour faire preuve de capacité relationnelle avec l’humain et l’animal, mais aussi de respect et d’empathie, sans aucun jugement. Il établit une relation de confiance avec son client dans le souci de réaliser un plan de travail qui répondra à ses besoins. Le Comportementaliste Praticiens (MC) ne se substitue pas aux intervenants de la santé animale tels que le vétérinaire. Le cas échéant, il lui incombe d’orienter la clientèle vers un professionnel spécialisé, lorsque l’intérêt de l’animal ou du client l’exige.

     Le plus souvent travailleur indépendant, le Comportementaliste Praticien (MC) gère son entreprise, organise son travail et maintient ses compétences à jour en suivant les standards définis par le cahier des charges de l’APCP.

Le titre de Comportementaliste Praticien (MC) s’applique seulement aux professionnels membres de l’APCP qui ont :

  • complété leurs 14 acquis techniques minimums,
  • réussi le test en déontologie de l’association,
  • réussi aux 5 ans, le test d’aptitude à l’intervention comportementale,
  • accumulé aux 5 ans, un nombre minimum d’expériences en pratique comportementale.